Justice pour nos langues !

Les actualités

Actualités 2024

25 publications.

[aller]

Actualités 2023

24 publications.

[aller]

Actualités 2022

29 publications.

[aller]

Actualités 2021

21 publications.

[aller]

Dernières actualités

Les conséquences de la dissolution de l’Assemblée nationale pour les langues autochtones, les droits humains et les libertés fondamentales

La dissolution de l’Assemblée nationale, annoncée le 9 juin 2024 par Emmanuel Macron, était particulièrement inattendue. Elle a pris de court les différents partis, qui essaient tant bien que mal de s’organiser dans l’urgence, avec, en toile de fond, une extrême droite qui ne cesse de gagner du terrain. Bien qu’elle apparaisse pour beaucoup comme une erreur politique, elle ne doit rien au hasard, mais elle fait surtout planer un grand danger sur les langues autochtones et, plus généralement, sur les droits et libertés…

[lire la suite]

Evit bevañ e Brezhoneg, cheñchomp ar Vonreizh ! Pour vivre en breton, modifions la Constitution !

En appelant à une modification constitutionnelle, la fédération d’associations Div Yezh Breizh agit pour le devenir des langues autochtones et, à travers elles, du patrimoine culturel. La révision de l’article 2 de la Constitution est indispensable pour une réelle amélioration des conditions d’apprentissage et de pratique du breton, ainsi que pour le droit de vivre en breton.

[lire le communiqué]

Lettre au député Pieyre-Alexandre Anglade au sujet du droit relatif aux diacritiques dans les prénoms

Ne parvenant pas à faire enregistrer en France le prénom de leur fille Lilòia correctement orthographié, alors qu’il a pu l’être en Belgique, des parents espèrent un assouplissement de l’État sur la question.

[lire la lettre]

Lettre à RTL au sujet de son édito du 31 mai 2024 contre l’enseignement immersif

Dans l’édito de RTL du 31 mai 2014, une journaliste de la chaine, avec quelques préjugés idéologiquement marqués pour arguments, prend position contre l’enseignement immersif.

[lire la lettre]

Lettre du collectif Pour que vivent nos langues aux candidates et candidats aux élections européennes

Le collectif Pour que vivent nos langues interroge les candidates et candidats sur leurs engagements pour la reconnaissance des droits des locutrices et locuteurs des langues autochtones en France, et sur les actions qu’ils êtes prêts à mettre en œuvre au sein du Parlement européen afin que la législation française se mette en conformité avec le droit européen et les droits humains fondamentaux définis par les déclarations et conventions des Nations unies et du Conseil de l’Europe.

[lire la lettre]

La Gorsedd soutient et salue l’action de Koun Breizh auprès de l’Unesco

La Gorsedd de Bretagne appelle à participer à la conférence « Toponymie en danger » du 1er juin 2024 à Vannes, ainsi qu’aux manifestations prévues le même jour devant les préfectures de Bretagne pour l’officialisation de la langue bretonne.

[lire le communiqué]

Multiplication des inscriptions en basque et nouvelle convocation en justice pour Gorka Torre

La condamnation d’un membre de Herribiltza en première instance n’a pas dissuadé le collectif de poursuivre ses actions de terrain. Après de nouvelles inscriptions en basque, une nouvelle procédure a récemment été ouverte à l’encontre de Gorka Torre…

[lire la suite]

Mobilisation 1er juin : Pour le droit de vivre dans nos langues, modifions la Constitution !

L’article 2 de la Constitution continue à systématiquement opposée à chaque avancée possible pour nos langues, et les problèmes se multiplient. En conséquence, le collectif Pour que vivent nos langues appelle à des rassemblements au Pays Basque, en Bretagne, Corse, Alsace, Catalogne, dans l’espace occitan et les différents territoires concernés, le samedi 1er juin 2024 pour demander une modification de la Constitution maintenant !

[lire le communiqué]

Toponymie bretonne et loi 3DS : Koun Breizh saisit l'Unesco

Koun Breizh vient de saisir l’Unesco aux fins d’inscription de la toponymie bretonne, menacée par l’application de la loi 3DS, sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. L’Unesco devra instruire cette demande en lien avec l’État français. Enfin, nous pourrons peut-être avoir une image de l’ampleur des dégâts… Et si le Conseil régional s’emparait enfin du sujet ?

[lire le communiqué]

Des garanties insuffisantes obtenues pour le brevet 2024

La ministre de l’Éducation nationale Nicole Belloubet revient sur l’annonce selon laquelle les consignes des épreuves du brevet seraient exclusivement en français. Elle n’annonce cependant pas mettre fin à toutes les différences de traitement qui ont été dénoncées jusqu’à présent et n’assure rien au-delà de la prochaine session du brevet…

[lire l’article]

La fresque Zoli Kér de Méo qui confronte les droits humains fondamentaux aux valeurs de la République

Une œuvre de Méo a récemment été menacée de censure à La Réunion. La polémique que cet incident a suscitée met en évidence le fait que l’expression, y compris artistique, est particulièrement surveillée au sein de l’Éducation nationale. Mais elle montre aussi combien la question de l’enseignement de l’histoire des différents territoires administrés par la France est importante pour les populations qui en sont issues…

[lire l’article]